Documentation Gratuite

Contactez-nous 01.46.00.67.79

Met Gala : le « camp » à l’honneur

Lundi 6 mai avait lieu le fameux Met Gala, l’un des événements les plus médiatisés du monde de la mode. Sur le thème « camp », les nombreux invités du gala annuel ont rivalisé d’extravagance pour nous en mettre plein les yeux. Fashion Skills vous propose de découvrir les tenues les plus folles de l’édition 2019.

Découvrez nos looks préférés du Met Gala 2019 ! Fashion Skills, formations mode à distance.

©Slava_Vladzimirska / Adobe Stock

Documentation Gratuite

Contactez-nous 01.46.00.67.79

Une véritable institution

Créé en 1948 par la publiciste de mode Eleanor Lambert, le gala du Met (Metropolitan Museum of Art) est une véritable institution dans le monde de la mode internationale. Bien qu’il ne s’adressait à l’époque qu’à l’élite culturelle américaine, le gala a toujours eu la même finalité : récolter des fonds en faveur du Met et inaugurer l’exposition mode annuelle du musée. Ce n’est que depuis 1972, sous l’impulsion de la légendaire journaliste de mode Diana Vreeland, que l’événement s’est ouvert aux célébrités en tout genre, en faisant de la soirée de bienfaisance la plus médiatisée du milieu.

Tous les ans, les invités sont priés de se vêtir en suivant un thème imposé, qui fait écho à celui de l’exposition. Après une montée des marches sur un tapis pas forcément rouge, se tiennent un cocktail, une présentation en avant-première de l’exposition, puis un dîner. Supervisé depuis 1995 par Anna Wintour, rédactrice en chef du Vogue américain, le Met Gala brille par son exclusivité. En effet, chaque personne souhaitant y assister sans faire partie de la liste des invités officielle doit débourser 30 000 dollars par ticket. 

Met Gala 2019 : une leçon de « camp »

Cette année, le Met Gala souhaitait rendre hommage au « camp ». Le « camp », à ne pas confondre avec le kitsch —souvent inconscient de son extravagance, voire de son mauvais goût— a été popularisé dans les années 60 aux États-Unis. Flamboyant, célébrant l’exagération, le glamour et l’excès, il est aussi défini par l’essayiste américaine Susan Sontag comme l’amour du « off, des choses-qui-sont-ce-qu’elles-ne-sont-pas » dans son ouvrage de référence Notes on « Camp », publié en 1964.

Petit à petit, le « camp » est adopté par des communautés marginalisées, devenant notamment un pilier de la culture LGBT. Le cinéma de John Waters, les performances de drag queens telles que Divine ou RuPaul et le style de personnalités comme Leigh Bowery ou Liberace en présentent tous des éléments. De nombreuses autres personnalités ont, au fil des années, été décrites comme tel : les chanteuses Cher, Dolly Parton et plus récemment Lady Gaga, les actrices Zsa Zsa Gabor et Bette Midler ou les stylistes Bob Mackie et Jeremy Scott, par exemple.

Un thème complexe, donc, car finalement assez difficile à définir en terme de silhouette. C’est sûrement pour cette raison que de nombreux invités ont décidé de monter les marches du tapis rose vêtus de tenues de gala classiques. D’autres, cependant, ont fait de leur mieux pour incarner l’esprit du « camp » à leur manière. Découvrez nos looks préférés !

Les tenues favorites de Fashion Skills

Lady Gaga

Plus que sa tenue, pardon, ses tenues, c’est la performance de Lady Gaga qui s’est démarquée. « Camp » à souhait, la superstar de la pop a occupé le tapis rose pendant une vingtaine de minutes, dévoilant pas moins de quatre tenues ! En jouant la diva avec tout le panache qu’on lui connaît, Lady Gaga s’est amusée du thème et a amusé le public, y compris Anna Wintour.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

 

Une publication partagée par ★ HAUS BEAUTY NEWS ★ (@hausbeautynews) le

Billy Porter

L’inspiration de Billy Porter pour le Met Gala 2019 n’est autre que la chanteuse Diana Ross. Plus précisément, l’une de ses tenues dans le film Mahogany. En partant de là, l’idée a évoluée et c’est en Dieu du Soleil que l’acteur —que l’on peut voir dans la série Pose— a foulé les marches du tapis avec l’aide du duo The Blonds Mais pas avant d’y être transporté par une armée d’hommes tout d’or vêtus. Une arrivée en fanfare, qui aurait fait rougir Cléopâtre.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

 

Une publication partagée par Billy Porter (@theebillyporter) le

Zendaya

Véritable princesse Disney, la jeune actrice a rendu un hommage lumineux à Cendrillon, en insufflant une bonne dose de magie au gala. Sa robe, signée Tommy Hilfiger, s’est petit à petit illuminée, passant du gris foncé au bleu. Une inoubliable rencontre entre la mode et la technologie et un coup de maître du styliste des stars Law Roach.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

 

Une publication partagée par moana ? (@s.vfties) le

Ezra Miller

Davantage que son costume androgyne créé par Burberry, le maquillage de l’acteur américain a fait tourner les têtes. Pour arriver à un tel résultat, Ezra Miller s’est rapproché de la maquilleuse Mimi Choi, connue pour ses maquillages irréels, brouillant la frontière entre beauté, art et illusion.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

 

Une publication partagée par MIMI CHOI (@mimles) le

Lupita Nyong’o

Pour ce Met Gala, la tenue de la sublime Lupita Nyong’o était un véritable mélange des genres. Sa robe Versace aux couleurs fluo et son maquillage présentaient une version contemporaine de la reine Marie Antoinette, alors que sa coiffure, elle, rendait hommage au « black power ». Plutôt que le « pouf » —style capillaire popularisé par la reine d’origine autrichienne— c’est avec une coiffure afro que l’actrice s’est présentée au gala. Des peignes dorés, ornés d’un poing levé, étaient la touche finale d’un des looks les plus mémorables de la soirée.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

 

Une publication partagée par Lupita Nyong’o (@lupitanyongo) le

Kim Kardashian

Une chose est certaine, la star de télé-réalité et femme d’affaires sait se faire remarquer. Dans une robe en latex signée Thierry Mugler —sa première création pour sa marque éponyme en vingt ans—, la sculpturale Kim Kardashian semblait tout droit sortie de l’océan. Grâce à des sequins et des perles astucieusement disposés, de l’eau semblait ruisseler sur son corps tout au long de l’événement. Clin d’œil à l’une de ses icônes, l’actrice italienne Sophia Loren dans le film Ombres sous mer, la tenue de Kim Kardashian mariait à merveille son style sexy et l’originalité du « camp ».

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

 

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Fashion Skills, l’école de la mode à distance

Vous souhaitez évoluer dans l’univers de la mode ? Fashion Skills vous propose de nombreuses formations à distance, dont une préparation au CAP Métiers de la mode – vêtement flou, l’un des diplômes de référence du secteur textile.

En rejoignant Fashion Skills, vous accéderez non seulement à des cours de qualité, conçus par des professionnels de la mode, mais également de nombreux outils pédagogiques et services exclusifs. Vidéos savoir-faire, fiches de synthèse, ateliers… l’école vous met toutes les clés en main pour faire de vous un expert de l’industrie textile !

Fashion Skills, c’est également l’assurance de profiter de la flexibilité de l’enseignement à distance. Inscrivez-vous à tout moment de l’année et apprenez à votre rythme, selon vos envies et vos disponibilités ! Votre emploi du temps s’adapte à vous, et non le contraire.

Besoin d’informations complémentaires ? Faites dès aujourd’hui votre demande de documentation en ligne !

Fermer

RAPPEL IMMÉDIAT ET GRATUIT !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.