Documentation Gratuite

Contactez-nous 01.46.00.67.79

Les adieux à la couture de Jean Paul Gaultier

Exubérant et fantasque, le tout dernier défilé couture de Jean Paul Gaultier était non seulement une ode à sa carrière, mais également à la joie de vivre. Un véritable show qui s’est tenu dans l’enceinte du Théâtre du Châtelet, où se côtoyaient mannequins et célébrités, toutes muses du créateur.

adieux de jean paul gaultier à la couture. dernier défilé couture jean paul gaultier.

©perekotypole / Adobe Stock

Documentation Gratuite

Contactez-nous 01.46.00.67.79

Plus qu’un défilé, un spectacle

C’est par une scène du film culte Qui êtes-vous, Polly Maggoo ? que débute, ce 22 janvier, le dernier défilé couture de celui qu’on a longtemps surnommé l’enfant terrible de la mode. Puis, le rideau se lève pour laisser voir un premier tableau : des mannequins vêtues de noir, un cercueil orné de deux cônes porté par des danseurs, et Boy George, qui livre sa propre version du tube d’Amy Winehouse, Back to Black. De fausses funérailles, que l’on aurait pu imaginer marquer la fin d’une époque mais qui, en fait, donnent le coup d’envoi d’une heure de festivités, ode à la carrière de Jean Paul Gaultier, à sa joie de vivre, ses rencontres et son inimitable talent.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Dazed Fashion (@dazedfashion) le

Dans ce spectacle couture, la quasi-totalité des muses de Gaultier étaient présentes. Farida Kehlfa, Amanda Lear, Mylène Farmer, Béatrice Dalle, Kiddy Smile ou encore Rossy de Palma partageaient ainsi le podium avec des mannequins d’hier et d’aujourd’hui, comme Estelle Lefébure, Gigi et Bella Hadid, Jourdan Dunn, Liu Wen, Karlie Kloss ou encore Noémie Lenoir. Les obsessions mode du créateur étaient elles aussi bien représentées : la marinière, le corset, les seins coniques, le jean et l’androgyne, réinterprétés et réactualisés à l’heure de l’upcycling.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par ✨ (@rinconmoda_) le

Nostalgique, mais pas seulement

En effet, pour ce défilé d’adieu, Jean Paul Gaultier a été puiser dans ses archives et fouiller dans ses vieux tiroirs. Comme il l’explique dans une lettre remise aux invités « la Mode doit changer. Il y a trop de vêtements et trop de vêtements qui ne servent à rien. Ne les jetez pas, recyclez-les ! » Jupe faite de cravates, robe en tissus tressés, jean ajouré… Une preuve que la couture peut être responsable, sans pour autant perdre de sa superbe.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Sandra Billon (@rock_n_drash) le

D’une extravagance et d’une démesure aujourd’hui rare, le show comptait plus de 200 tenues, pour le plaisir d’un public composé entres autres de Nicolas Ghesquière, Dries Van Noten, Christian Lacroix et Mary Katrantzou. Pour finir, c’est le personnel entier de la maison qui est entré en scène, avant de laisser place au génial styliste, habillé comme eux d’un bleu de travail. Et si une page se tourne, ce n’est pas pour autant la fin, d’après le principal intéressé : « Ça va continuer avec de nouvelles aventures, le meilleur est devant. Merci pour ces 50 premières années, et amusez-vous ! »

Conclusion inoubliable d’un beau chapitre donc, et non d’une carrière.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Jean Paul Gaultier (@jpgaultierofficial) le

Contactez-nous

Un projet de formation ? Nous vous appelons !*

callback

Jour
Heure

Merci de renseigner les champs obligatoires

thank you

Merci et à très vite

Un conseiller vous recontactera pour vous renseigner ou vous accompagner dans votre projet de formation.